Vendredi 30 juin 2017

Les forces spéciales belges équipées à l'avenir de véhicules blindés légers

Les nouveaux véhicules blindés légers de type "Light Troop Transport Vehicle" (LTTV)

Le Conseil des ministres a donné vendredi son aval à l'achat par la Défense de 199 nouveaux véhicules blindés légers de type "Light Troop Transport Vehicle" (LTTV) pour équiper les forces spéciales de l'armée belge et les unités para-commandos, pour un montant de 63,3 millions d'euros, a annoncé le ministre de tutelle, Steven Vandeput.

Le LTTV blindé est destiné à remplacer les petits camions Unimog actuels, qui ne sont pas blindés, à la fois pour équiper le Groupe des Forces spéciales (SFG), basé à Herverlee (Louvain), et les deux unités para-commandos: le 2ème bataillon commando de Flawinne (Namur) et le 3ème bataillon parachutiste de Tienen (province d'Anvers).

La procédure d'achat de ces véhicules peut maintenant démarrer et la livraison est attendue à partir de 2019 jusqu'à 2021, a indiqué M. Vandeput (N-VA) dans un communiqué.

La protection standard balistique contre des balles, des grenades, des mines et des engins explosifs improvisés (en jargon "Improvised Explosive Devices", IED) peut de plus être renforcée par des kits balistiques supplémentaires qui font également partie de cette acquisition. "Ceci représente une amélioration significative de la protection de nos Forces Spéciales et de nos para-commandos en opérations", a ajoute le ministre.

Le LTTV sera, selon lui, "basé de manière maximale sur des technologies répandues et simples". Il sera transportable par les actuels avions de transport C-130 Hercules ou, à l'avenir par les les Airbus A400M.

La flexibilité sera renforcée par l'utilisation de différents modules de mission (SF, para-commando, en différentes versions, dont un module ambulance) qui peuvent être montés sur un LTTV, ensemble avec un armement qui peut être adapté. Cet armement comprend des mitrailleuses légères et lourdes, des lance-grenades et des systèmes de lance-pots fumigènes.

L'achat du LTTV est complémentaire à l'achat des "Rapid Reaction Vehicles" (RRV) blindés déjà décidé en 2015 (pour remplacer l'antique jeep Iltis non blindée), dont les livraisons débuteront dans la première moitié de l'année prochaine.

"Cette acquisition correspond au processus de ma vision stratégique (sur les contours de l'armée belge en 2030, approuvée en juin 2016 par le gouvernement, ndlr) de renforcer la capacité Opérations Forces Spéciales (SOF) de la Défense belge, tel qu'également demandé par l'Otan", a souligné M. Vandeput.

Le SFG sera ainsi équipé avec du matériel spécialisé - comme des avions SOF spécialisés dont l'achat est prévu durant la période 2025-2027 - , les tâches des deux bataillons para-commandos seront élargies afin qu'ils puissent être déployés également en soutien des SF.

La "vision stratégique" prévoit aussi la création de structures de commandement SOF spécialisées nationales (un "Special Operations Command", ou Socom) et internationales (un "Combined Special Operations Component Command", avec les Pays-Bas et le Danemark, dans le cadre de l'Otan).

Source: Belga